Le principal objectif d’une entreprise est de maintenir sa productivité afin d’être assez compétitive sur le marché. Or, l’un des leviers de la productivité au sein des entreprises réside dans le processus de la maintenance. En effet, qu’elle soit préventive ou curative, cette dernière offre aux industriels la possibilité d’optimiser leur chaîne de production.

Les machines-outils sont par exemple indispensables dans de nombreux secteurs. De ce fait, il est important de changer leurs pièces au moment opportun pour éviter les pannes et donc l’arrêt de la production. Cet article vous en dit plus.

Les machines-outils : les indispensables de l’industrie

Les entreprises industrielles sont des sociétés qui produisent des biens et des services dans des secteurs industriels comme le ferroviaire, l’automobile, l’informatique, la construction aéronautique, la construction navale et les équipements mécaniques (pièces, outillages, machines, etc.).

Situées au centre de l’équipement industriel, les machines-outils jouent un rôle important, voire indispensable, dans le fonctionnement de ces entreprises. Ce sont des équipements mécaniques destinés à exécuter un usinage grâce à une précision et une puissance parfaitement appropriées. En effet, l’usinage permet de réaliser des pièces métalliques par enlèvement de matière.

En réalité, il permet de donner à une pièce brute les dimensions et la forme souhaitées. L’étau limeur, la fraiseuse, le tour et la scie motorisée sont des exemples de machines-outils pour l’enlèvement de matière. Toutefois, certaines machines-outils comme la visseuse sont utilisées pour l’assemblage.

Par ailleurs, il faut noter qu’elles peuvent être conventionnelles ou à commande numérique. Tous ces exemples permettent de mettre en exergue l’ampleur de la présence des machines-outils dans une entreprise industrielle.

Il est alors important de mettre en place une stratégie de maintenance efficace pour assurer le bon fonctionnement de ces équipements. C’est la raison pour laquelle il existe des entreprises, à l’instar de HD Automatisme, qui proposent leurs services de maintenance industrielle et de vente de pièces détachées pour les équipements industriels.

La maintenance industrielle : votre allié dans le maintien de la productivité

Selon l’Afnor, la maintenance regroupe de façon générale toutes les actions techniques, administratives et de management mises en place durant le cycle de vie d’un bien. Elle permet de le maintenir ou de le rétablir dans un état dans lequel il peut accomplir sa fonction. Plus particulièrement, dans une entreprise elle consiste à effectuer des opérations (contrôle, réparation, graissage…) pour conserver le potentiel d’un équipement et assurer une production efficace et de qualité.

Ainsi, en matière de maintenance industrielle, chaque entreprise doit définir ses besoins et sa stratégie de planification. Il existe de nombreux types de maintenance pour permettre aux industriels de développer convenablement leur chaîne de production.

La maintenance corrective ou curative

La maintenance corrective permet de diagnostiquer et de corriger le dysfonctionnement d’un équipement. Elle intervient pour résoudre le problème lorsque la panne n’a pas été anticipée par d’autres types de maintenance. Par ailleurs, lorsque la maintenance est curative, elle implique d’importants coûts puisque son objectif est d’agir sur le long terme.

C’est pourquoi certains industriels choisissent la maintenance corrective palliative pour limiter les coûts. Elle permet donc à l’équipement en panne d’accomplir provisoirement sa fonction pour ne pas arrêter complètement la production.

La maintenance préventive

Cette maintenance regroupe toutes les actions menées en amont de toute apparition de dysfonctionnement ou de panne. Des grandes machines aux petits équipements de production, en passant par les composants et les pièces détachées, tout est minutieusement vérifié afin de réduire les risques de défaillance. En outre, la maintenance préventive est de plus en plus facilitée par la digitalisation des entreprises industrielles.

En effet, les techniciens chargés de la gestion des interventions de maintenance industrielle ont plus de facilité à suivre et à planifier la maintenance préventive efficacement. Il faut noter que cette dernière peut être systématique (changement régulier des pièces détachées de façon préventive) ou conditionnelle (changement des pièces détachées quand une panne est pressentie).

La maintenance prédictive

Le développement de la maintenance prédictive est lié à celui de l’intelligence artificielle et à diverses solutions d’analyse et de traitement des données. Également appelée maintenance prévisionnelle, elle se base sur la prédiction des pannes et des dysfonctionnements.

Dans le secteur de l’industrie, ce type de maintenance fonctionne grâce à des capteurs connectés qui alertent avant qu’une panne ne survienne. De ce fait, toutes les pannes sont anticipées et les dépenses importantes qui s’ensuivent sont limitées à travers une planification des interventions.

Planifiez vos maintenances pour optimiser vos rendements

Pour garantir la continuité des différents services de votre industrie, vous devez mettre en place un plan de maintenance préventive. Les défaillances de vos équipements, notamment celles de vos machines-outils, peuvent être anticipées dans le but d’améliorer le cycle de production. Par ailleurs, notez que la norme ISO 1900 est incontournable en matière de SMQ (Système de Management de la Qualité).

Ce système est essentiellement basé sur l’amélioration continue. Il est donc recommandé de planifier des maintenances pour respecter ses exigences et pour obtenir la confiance de ses clients et de ses fournisseurs. En planifiant vos maintenances, vous pouvez :

  • éviter les ruptures de stock
  • éviter l’arrêt de la production
  • réduire les coûts de réparation
  • optimiser la satisfaction de votre clientèle
  • augmenter la durée de vie de vos appareils
  • améliorer les conditions de travail de votre personnel

La planification est un gage de sécurité qui rend les entreprises industrielles plus efficaces. En outre, pour assurer la maintenance préventive, vous pouvez par exemple opter pour la méthode d’Analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets et de leur Criticité (AMDEC). Vous pouvez également choisir une Maintenance basée sur la Fiabilité (MBF). À noter qu’il existe de nombreux logiciels pour superviser les différentes maintenances.

Gardez un stock de sécurité de pièces détachées

Pour développer votre plan de maintenance, vous ne devez pas oublier les pièces détachées. Ainsi, vous devez les avoir en stock. Toutefois, pour ne pas constituer un stock dormant, il est déconseillé de stocker plus de pièces que vous n’en avez réellement besoin.

Pour des pièces rares ou pour profiter d’une réduction de prix, vous pouvez conserver des pièces sur 10 ans. Cependant, vous devez aussi garder à l’esprit que certaines pièces détachées ont une date de péremption. D’où la nécessité de traiter avec des fournisseurs capables de vous les procurer à neuf.

Pour maintenir la productivité au sein d’une entreprise, il est primordial d’assurer le bon fonctionnement des équipements comme les machines-outils. Vous pouvez y parvenir grâce à un plan de maintenance approprié. Ce dernier vous permettra d’identifier les pannes au moment opportun et de changer les pièces défaillantes s’il le faut. Enfin, n’hésitez pas à confier vos travaux de maintenance à des professionnels qualifiés et spécialisés.