Industrie plastique

L’industrie plastique est apparue récemment, au cours de l’ère industrielle. Elle a vu le jour à la fin du XIXe siècle, époque où l’on souhaitait remplacer les matières de luxe par des matériaux plus légers, plus solides et surtout moins chers. C’est un secteur industriel qui s’est considérablement développé en France au cours du XXe siècle. Actuellement, l’industrie plastique française occupe la deuxième place du marché européen, juste derrière l’Allemagne. Elle produit un chiffre d’affaires qui atteint les 30 milliards d’euros. Objets domestiques, emballages, composants pour d’autres objets et appareils, le plastique est devenu, en l’espace d’un siècle, une matière incontournable que nous utilisons chaque jour.

Les matières plastiques ont pour origine la transformation du pétrole. Avec les enjeux écologiques actuels et la disparition progressive des énergies fossiles, on tend à trouver de nouvelles sources de fabrication des plastiques (maïs, colza…). Cependant, l’exploitation des hydrocarbures reste la ressource principale de sa production, et ce, malgré des réglementations de plus en plus strictes et le développement du recyclage des plastiques. L’industrie plastique reste à ce jour un secteur d’activité en pleine croissance économique.

La transformation des matières plastiques

Les polymères thermoplastiques

Ils représentent la majorité des plastiques que nous utilisons. Ces plastiques ont la propriété de devenir mous au-dessus d’une certaine température et de retrouver leur dureté en refroidissant. Cette propriété fait que ces plastiques peuvent être facilement travaillés et modelés par chauffage (allongement, aplatissement). Ce procédé est nommé thermoformage. Les polymères thermoplastiques sont en général des matières peu coûteuses et bien connues du grand public : polyéthylène, polystyrène, polychlorure de vinyle (PVC)… Les bouteilles en plastique et les sacs plastiques sont pour la plupart faits de polymères thermoplastiques.

Les polymères thermodurcissables

À l’inverse des polymères thermoplastiques, la fabrication des polymères thermodurcissables est un procédé irréversible. Ils sont formés par polymérisation et chauffage et sont en général très rigides. Il est impossible de les retransformer par la suite, ils sont donc non recyclables. Leur grande résistance à la chaleur, au froid, aux contraintes mécaniques et aux attaques chimiques en font des matériaux très intéressants du point de vue industriel. Ils sont souvent fabriqués pour la création de matériaux composites à solidité renforcée. Ils peuvent être incorporés aux polymères thermoplastiques pour modifier leurs propriétés (dureté, rigidité).

Un secteur utile aux autres industries

L’emballage, l’industrie automobile et le BTP

L’emballage plastique représente une part importante de l’industrie plastique. C’est un secteur en plein développement : les emballages sont nécessaires dans bien des domaines ! Citons par exemple l’emballage alimentaire, où un suivi de la qualité des matières plastiques est indispensable. Dans une démarche de préservation de l’environnement, les entreprises industrielles de l’agroalimentaire font appel à des bureaux d’études spécialisés afin d’utiliser de plus en plus d’emballages biodégradables.

Le secteur de l’automobile fait également appel à l’industrie plastique pour de nombreuses applications. De nombreuses pièces moulées vont être assemblées pour fabriquer des éléments pour voitures, notamment pour l’habitacle. Certaines pièces plastiques sont peintes et nécessitent un traitement de surface préalable (abrasion, traitement chimique).

Les professionnels du bâtiment et des travaux publics se tournent de plus en plus vers l’utilisation de plastiques pour leurs constructions. Étant de plus en plus confronté aux exigences environnementales, le BTP utilise beaucoup de matières plastiques pour concevoir des matériaux écologiques, comme pour améliorer l’isolation thermique pour le bâtiment. La plupart des plastiques étant recyclables, une bonne partie des déchets peut être revalorisée. Ils peuvent ainsi être incorporés à d’autres produits.

La médecine, le sport et les loisirs

Le plastique est très présent dans le domaine médical. Des outils et appareils à la pointe de la technologie peuvent être composés d’éléments en plastique, parfois très petits. Ces pièces peuvent être fabriquées par procédé d’injection plastique, permettant d’élaborer des formes complexes de toutes tailles. Le domaine médical est très réglementé, c’est pourquoi les pièces destinées à ce secteur nécessitent un contrôle qualité rigoureux et très suivi, des matières premières jusqu’aux produits finis.

Le plastique a également pris une grande place dans les milieux du sport et des loisirs. Les chaussures de sport sont conçues pour être toujours plus légères, plus souples, plus confortables. Les ballons de football sont désormais fabriqués avec des plastiques qui donnent aux jeux beaucoup plus de technicité et de dynamisme. Beaucoup d’accessoires destinés aux sportifs sont conçus avec des matières plastiques leur donnant de meilleures performances. Les enjeux environnementaux y trouvent également leur place : maillots en fibres recyclées, filets conçus avec des matériaux plastiques de récupération…

Les métiers de la plasturgie

L’industrie plastique tient une place importante au sein de l’économie française. En 2018, l’industrie plastique emploie environ 122 000 salariés répartis dans 3 500 entreprises. C’est un secteur en constante évolution qui recrute à tous les niveaux de qualification. En France, plusieurs diplômes et formations permettent d’intégrer ce secteur : CAP et bac professionnel plastiques et composites, BTS Europlastic, licences professionnelles, diplômes d’ingénieur…

Voici quelques exemples de métiers :

  • Le chaudronnier plastique réalise la production d’objets en plastique divers (tuyauterie, cuves, panneaux…) à partir de plans. Il effectue les traçages et l’usinage des pièces sur les matériaux conformément au plan et aux cotes. Méticuleux et organisé, il effectue l’assemblage des pièces constituant l’objet par soudage et collage. Ce métier est accessible avec l’obtention d’un CAP composites et plastiques chaudronnés.
  • Le technicien supérieur des matériaux composites apporte ses connaissances spécifiques et techniques au bon fonctionnement de la production et à son optimisation. Il effectue des analyses de données et propose de nouveaux paramètres de fonctionnement dans l’objectif d’améliorer la production. Il peut être amené à devenir chef d’équipe. Ce métier est accessible en obtenant une licence professionnelle ou un BTS dans le domaine de la production industrielle.
  • Le responsable recherche et développement étudie et développe de nouveaux process de fabrication. Il réalise une étude préalable des coûts et des moyens matériels et techniques requis par son projet. Superviseur d’une équipe de techniciens R&D, il organise et coordonne les projets de développement et d’industrialisation de nouveaux produits. Les responsables R&D sont issus d’écoles d’ingénieurs ou ont obtenu un master professionnel dans les sciences des matériaux.
  • De nombreux autres métiers existent dans le secteur de l’industrie plastique : concepteur de produits, outilleur, régleur machines, menuisier, stratifieur…

Les entreprises française de l’industrie plastique

  • Gerflor : entreprise française créée en 1937, spécialiste en fabrication de revêtements pour sols. Orientée à l’origine vers la fabrication de sols en vinyle, son activité s’est ensuite largement répandue dans divers domaines : sols pour terrains de sport, aéronautique, revêtements destinées aux entreprises et aux particuliers…
  • Plastivaloire : est un groupe français qui a vu le jour en 1963, à Langeais. Au fil du temps, l’entreprise a racheté de nombreuses autres sociétés et a considérablement accru son domaine d’activités : pièces automobiles, électroménager, téléphonie, informatique…
  • Aptar France : filiale du groupe Aptar, cette société existe depuis 1994. Elle a développé son activité dans le domaine de l’emballage plastique, avec environ 2200 employés à son service. Cette société a su s’adapter rapidement au marché en améliorant constamment ses produits et en innovant dans de nouveaux domaines : alimentaire, cosmétiques, industrie, produits pharmaceutiques…
  • Plastic Omnium : société française créée en 1946, elle a dirigé son activité vers la fabrication de pièces pour l’industrie automobile et de matériels pour l’environnement : conteneurs, bacs à déchets… Depuis 2017, l’entreprise a vendu son activité liée à l’environnement et se consacre désormais uniquement au secteur de l’automobile.
logo Gerflor
Plastivaloire logo
logo Aptar