Le polyéthylène téréphtalate

Le polyéthylène téréphtalate est un plastique qui entre dans la composition de nombreux objets de la vie quotidienne, notamment pour le conditionnement des produits alimentaires. Qu’en est-il de sa composition et de son innocuité controversée sur la santé et l’environnement ?

Le polyéthylène téréphtalate (PET ou PETE) est un composé plastique issu de l’industrie du pétrole. Il appartient à la famille des thermoplastiques. Ce produit peu onéreux et 100 % recyclable est utilisé par plusieurs secteurs industriels. Il s’agit d’un polymère de type polyester saturé. Sa technique de fabrication la plus courante est l’injection moulage avec des cycles très courts.

Caractéristiques et Avantages du Polyéthylène Téréphtalate

Composition du PETE

Le polyéthylène téréphtalate est obtenu par la polycondensation de deux monomères : l’acide téréphtalique et l’éthylène glycol. Ces molécules résultent de la transformation du pétrole. Pour obtenir 1 kg de PET, il faut 1.9 kg de pétrole brut. Refroidi brutalement, ce thermoplastique sera transparent. C’est par un refroidissement lent ou par l’ajout de germes de cristallisation (talc par exemple) qu’il prendra un aspect translucide.

Le polyéthylène téréphtalate est léger et résistant. Il peut être moulé avec différentes formes ce qui séduit les industriels. On peut ainsi créer une bouteille d’eau originale. Il a l’avantage d’être étanche au CO2, d’où son utilisation pour les boissons effervescentes et l’eau gazeuse. Une autre qualité, devenue essentielle, est sa propriété à être recyclé.

Un produit recyclable et réutilisable

Il peut en effet être l’objet d’un recyclage à 100 %. Tous les déchets en polyéthylène téréphtalate peuvent être récupérés et traités. Ils seront réutilisés pour produire de nouvelles bouteilles et de nouveaux récipients ou serviront par exemple pour créer des fibres textiles ou des sacs. Il est donc primordial de recycler ces articles issus de l’industrie plastique plutôt que de les jeter avec les déchets ménagers.

Impact sur la santé

Contrairement à ce que sa dénomination pourrait laisser croire, le polyéthylène téréphtalate ne contient pas de phtalate. Il n’est pas toxique et son utilisation comme emballage alimentaire se révèle être parfaitement sécurisée. Cependant, plusieurs études démontrent la contamination possible de la nourriture contenue dans ce type de plastique recyclable.

En fait, la production de ce composant nécessite l’emploi d’un catalyseur toxique et potentiellement cancérigène, le trioxyde d’antimoine. La migration de ce produit dans les eaux en bouteille est négligeable. Toutefois, la chaleur favorise sa migration vers les aliments. Il faut donc éviter de chauffer ces contenants afin de limiter le passage de perturbateurs endocriniens dans la nourriture.

Impact sur l’environnement

Bien entendu, le processus de fabrication produit des déchets, tout comme son recyclage. De plus, la production d’une bouteille utilise à peu près 7 litres d’eau. Il faut toutefois relativiser cette consommation d’eau qui semble minime comparée à celle utilisée pour créer d’autres objets. Par exemple, il faut 250 L d’eau pour concevoir un seul rouleau de papier toilette.

Les molécules exploitées pour produire le polyéthylène téréphtalate proviennent du pétrole mais une quantité infime de sa production mondiale est utilisée pour fabriquer les bouteilles en plastique. Recycler ces dernières permet d’économiser énormément de pétrole (830 L pour 1 tonne de bouteilles recyclées).

Les industriels cherchent à améliorer leur impact environnemental en allégeant considérablement les bouteilles. L’avenir transformera sans doute le recyclage car quelques rares espèces de bactéries ont été identifiées comme ayant des propriétés de biodégradation du polyéthylène téréphtalate.

 

Dans quelles industries a-t-on recours au polyéthylène téréphtalate ?

  • Il est majoritairement utilisé dans l’industrie plastique des emballages alimentaires. Les récipients en polyéthylène téréphtalate portent le pictogramme universel identifiant un produit potentiellement recyclable : le ruban de Möbius dans lequel est inscrit PET sous le chiffre 1.
  • Le secteur médical se sert également de ces matières plastiques. En effet, le PETE compose souvent les prothèses cardio-vasculaires ou les éléments de chirurgie réparatrice.
  • L’industrie spatiale a aussi utilisé ce polymère pour créer un prototype de voile solaire qui a d’ailleurs été déployé avec succès.
  • Le polyéthylène téréphtalate est un des matériaux compatibles avec l’impression 3D. Cette méthode de moulage injection plastique permet de créer des objets en plastique recyclable.

Sous quelles formes peut-on le trouver dans la vie quotidienne ?

Ce polyester saturé entre dans la composition de nombreux objets du quotidien. Voici une liste non exhaustive de ses utilisations les plus courantes :

  • Bouteille d’eau plate et d’eau gazeuse
  • Rembourrage de coussin et de peluche
  • Film transparent pour les applications d’optique
  • Carte de crédit
  • Fibre textile type « polaire »
  • Emballage résistant à la cuisson
  • Emballage alimentaire jetable
  • Jeux
  • Ustensile de cuisine
  • Revêtement sur le papier aluminium afin d’éviter son contact avec les aliments