Dans le secteur métallurgique, plusieurs métaux sont exploités pour former des tubes, des feuilles et des barres. Pourtant, ces éléments ne sont pas directement obtenus après la transformation des matières premières en bloc. Un long processus est requis avant de disposer de ces corps pour une utilisation dans les industries de l’automobile ou l’aéronautique. En effet, il faut d’abord passer par une technique appelée tôlerie fine dont le principe sera décrit dans l’article.

Qu’est-ce que la tôlerie fine ?

La tôlerie fine regroupe un ensemble de techniques qui vise à obtenir des métaux à épaisseurs fines. Ils deviennent ainsi malléables pour fabriquer des tiroirs optiques ou des coffrets pour stocker des outils. Pour cette opération, plusieurs variétés de métaux peuvent être traitées comme le plomb ou encore l’inox. Pour créer une tôle non affinée, les industries de la sidérurgie et de la métallurgie exécutent différentes étapes, dont l’extraction et le développement des métaux. Ils effectuent aussi des démarches liées aux alliages et se lancent dans des traitements thermomécaniques. C’est seulement à l’achèvement de ces maintes procédures qu’il est possible de traiter les métaux jusqu’à l’obtention d’une tôlerie industrielle qui sera exploitée dans de nombreux domaines et secteurs d’activité. L’information à savoir est que le dérivé de ce produit ne se limite plus seulement aux pièces auto ou d’avion, mais il est aussi utilisé dans les domaines de la médecine et de l’agroalimentaire.

Quelles sont les techniques pour façonner la tôle ?

Les spécialistes du secteur exploitent un nombre important de méthodes pour façonner la tôle. À noter que cette dernière doit être au bon format avant le traitement. Pour ce faire, il faut pratiquer le cisaillage. L’objectif de l’action est de découper les tôles en vue d’obtenir la bonne dimension. Plusieurs méthodes permettent de cisailler la tôle. L’une des plus connues est le cisaillage avec lames obliques. Ici, le sectionnement de la feuille ne produira pas d’altérations de la tôle. La transformation de la tôle est réalisée à l’aide de diverses techniques. Certaines nécessitent la combinaison de deux technologies. C’est notamment le cas lorsqu’on applique le pliage. En effet, il est systématiquement associé à une découpe laser permettant de produire une tôle sur mesure. Une autre méthode populaire est appelée le poinçonnage. Il permet à la fois de découper et de déformer la tôle. Le moulage est encore une autre possibilité pouvant générer une tôle à épaisseur réduite. Il est recommandé pour les pièces complexes. Enfin, il est possible de recourir au laminage. Ce dernier a pour but de rendre la tôle lisse et fine. Ici, l’acte est réalisé à travers un laminoir.</p>