L’espace de travail dans une zone industrielle, quel que soit le secteur d’activité, doit être bien pensé afin de travailler efficacement. Optimiser l’espace de travail est donc un impératif pour prévenir les risques d’accident technique et pour sécuriser les personnes qui y évoluent. L’intervention d’une métallerie est alors indispensable pour l’installation des différentes structures de sécurité.

L’aménagement d’un espace de travail : un gage de sécurité

L’espace de travail doit être organisé en tenant compte du secteur d’activité. L’objectif est de l’aménager afin de le rendre encore plus fonctionnel et plus ergonomique. Dans l’industrie, cet aménagement est encore plus important lorsque l’on sait que les salariés travaillent au milieu de machines dont la manipulation est délicate et parfois dangereuse, de produits parfois toxiques, etc.

L’espace de travail doit donc être adapté aux personnes qui y évoluent comme le stipule l’article L4121-2 du Code du travail sur le cadre des principes généraux de prévention. Pour connaître les différentes solutions disponibles, consultez le www.metallerie-lorentz.fr, spécialisé dans les différents métiers inhérents aux ouvrages métalliques, tels que les portes, les verrières ou encore les serrureries.

L’optimisation de l’espace de travail pour un meilleur rendement

L’optimisation de l’espace de travail est une véritable nécessité dans le secteur industriel. Un atelier mal organisé peut en effet avoir conséquences autant sur la sécurité que sur le rendement de l’entreprise. L’aménagement d’un atelier ne concerne pas uniquement l’agencement interne. Il s’agit également d’améliorer la circulation des engins, des produits et des individus pour éviter les collisions, les chutes au sein de l’entreprise. C’est d’ailleurs pourquoi les passerelles de chantier sont installées.

Elles sont érigées afin de permettre aux ouvriers de circuler sans problème sur un chantier ou d’un espace à un autre. Bien qu’elles soient utilisées pour les chantiers (comme leur nom l’indique), elles sont également utiles dans certains types d’industries pour passer d’un entrepôt à un autre ou pour atteindre des plateformes extérieures ou intérieures. Cette option est également privilégiée, car les systèmes de stockage gagnent en hauteur.

L’optimisation de l’espace de travail passe également par l’agencement des différents postes afin de réduire les déplacements inutiles. Le matériel qui ne sert pas régulièrement sera placé à des endroits où il ne gênera pas la circulation. Cependant, il peut être doté de roulettes pour qu’il puisse être déplacé si nécessaire.

Les postes qui se font suite, seront placés de manière contiguë pour optimiser le temps de travail et et améliorer le flux de production. Les machines et les outils ne doivent pas s’étaler dans l’espace disponible. Passer d’une machine à une autre, courir d’un bout à l’autre d’une salle est en effet une perte de temps et d’énergie. Il est donc préférable d’opter pour des machines compactes et multifonctionnelles qui seront plus faciles à gérer pour les travailleurs.

L’optimisation de l’espace de travail pour la gestion du flux de circulation

Le flux de la circulation doit également être optimisé. Difficile en effet de travailler dans une atmosphère confinée où les ouvriers se marchent les uns sur les autres. Il n’est pas forcément nécessaire de tout changer. Toutefois, quelques règles sont à respecter, comme la largeur des travées dans les magasins de stockage qui doit être d’environ 60 cm de plus des deux côtés d’un chariot ou d’un engin de transport pour leur permettre de passer sans entraîner les rayonnages.

Pour disposer d’assez de place, la mezzanine est une option intéressante dans les entrepôts avec une bonne hauteur sous-plafond. En libérant la place au sol, elle permet de gagner une superficie supplémentaire véritablement utile. La création de plateformes et des rayonnages se fera en tenant compte du produit qui y sera entreposé. Des échelles spécialement conçues pour ce type d’éléments de stockage en facilitent notamment l’accès.

Le choix de rayonnages adaptés

Dans le secteur industriel, mais pas que, le rayonnage joue un rôle important. Il facilite le rangement et le classement des produits ou des archives, ce qui constitue un gain de temps et de place au quotidien. Il peut être dynamique, il est alors doté de roulements. Il peut être first in first out ou last in first out, les produits rangés en premier sont récupérés les premiers ou inversement. Lorsqu’il s’agit de stocker des objets en longueur, le rayonnage Cantilever est préconisé. Il y a également les palettes classiques qui permettent l’utilisation de chariots élévateurs.

L’installation des cloisons pour sécuriser les hommes et les lieux

Quelle que soit la solution adoptée, l’objectif demeure le même : sécuriser ceux qui évoluent sur les lieux. En améliorant les infrastructures, le travail en lui-même est amélioré et la sécurité des hommes est garantie. Cette dernière est toutefois plus grande lorsque des cloisons sont dressées entre les différentes zones d’activités. Elles peuvent être amovibles ou autostables, avec des parois en plexiglas, grillagées ou ignifugées selon les contraintes. Ces cloisons sécurisent les différentes zones d’activités, telles que les salles des machines, les salles des traitements des produits, ou encore les bureaux. Elles isolent les différentes parties du bruit, de la chaleur, mais également des projections qui sont responsables d’un grand nombre d’accidents.

L’agencement cellulaire pour plus de rendements dans le flux de production

Pour que cette optimisation soit efficace, nous vous recommandons de choisir un agencement cellulaire qui permet une bonne gestion du flux de production. Par ailleurs, les travailleurs ont une meilleure visibilité de leur espace de travail, ce qui leur permet d’être plus réactifs. Cette solution est idéale dans le cadre d’une industrie où la production est très diversifiée. D’autres types d’organisation peuvent être mis en place, en fonction des activités de l’industrie concernée. L’optimisation de l’espace de travail ne suffit cependant pas à prévenir les risques. Elle doit s’accompagner d’une formation régulière des travailleurs sur la prévention à différents niveaux (risques techniques, chimiques, incendies…).

En termes de risques, outre l’utilisation du matériel adapté, le maintien des salles propres constitue également une priorité dans certaines industries. C’est par exemple le cas dans l’industrie pharmaceutique, ou dans des secteurs, comme l’aéronautique, où la moindre contamination a des répercussions sur l’ensemble de la production. Là encore, la maintenance et l’optimisation de l’espace de travail restent l’atout maître.