Le fonctionnement d’un chantier de construction

Quels est le rôle du chef de chantier et du maître d’oeuvre sur un chantier de construction ?

Sur un chantier, le maître d’œuvre est celui qui va concevoir le projet sur sa partie technique. C’est donc lui qui va préparer les pièces nécessaires au bon déroulement du projet (dossier de consultation, cahier des clauses administratives particulières, etc.), mais aussi gérer l’organisation du chantier et le suivi de chantier. Pendant la durée des travaux, il a également pour rôle de vérifier que toutes ses consignes sont bien appliquées, sans toutefois se charger des travaux directement. Le chef de chantier, quant à lui, est celui qui va veilleur au bon déroulement des travaux dans son ensemble, en dirigeant les ouvriers, gérant les aspects administratifs, etc.

A noter : Le maître d’ouvrage à une garantie décennale sur le chantier qu’il à achevé. Pendant une durée de 10 ans à compter de la réception des travaux l’acheteur peut faire marcher cette garantie dans plusieurs cas comme lorsqu’il y a des grandes fissures, un défaut d’étanchéité et bien d’autres. Cette garantie s’applique à tous les chantiers de construction.

Quels sont les différents corps de métier présent sur un chantier de construction ?

Pour qu’un chantier fonctionne bien, il a besoin de la présence active de différents corps de métier. Chaque chantier btp à ses besoins spécifiques en main-d’œuvre mais certains corps de métier sont relativement récurrents comme :

  • Le maître d’ouvrage est le point de départ du projet de construction. Il s’agit de la personne (ou entreprise) qui a demandé les travaux en premiers lieux (ouverture de chantier). Il peut également s’occuper de la demande du permis de construire. Ce permis de construire est nécessaire lors d’un agrandissement, construction d’un abri de jardin, démolition, construction de maison individuelle peut importe les matériaux de construction utilisés (construction en bois, en brique, en bétons/béton armé, etc).
  • Le conducteur de travaux (ou le chef de chantier, suivant la taille de celui-ci), est le garant du bon fonctionnement du chantier. Il dirige notamment les chefs d’équipes.
  • Le chef d’équipe est celui qui va diriger une équipe d’ouvriers, en répartissant le travail et réalisant certaines tâches complexes.
  • Le conducteur d’engins, quant à lui, va être en charge de manier les différentes machines présentes sur le chantier. Il sera notamment en charge de la partie gros œuvre du chantier.
  • Le maçon est la pour mettre en place les éléments porteurs d’une construction en respectant les plans fournit. Il va ainsi réaliser les fondations du bâtiment, couler la dalle de béton, monter les cloisons et les murs, réaliser les enduits et d’autres tâches.
  • Le couvreur est celui qui va concevoir puis poser sur les toits un revêtement étanche, qui peut, en fonction des cas, être des tuiles, des ardoises, des tôles ou encore du bitume.
  • Enfin, le peintre en bâtiment est celui qui, comme son nom l’indique, va couvrir d’un revêtement les murs et plafonds des bâtiments, à l’extérieur et à l’intérieur.

Quelles sont les machines et le matériel utilisés par les travailleurs ?

Chaque chantier a ses besoins spécifiques en matière de machines et de matériel. Pour un chantier de petite envergure, on retrouvera donc généralement seulement un outillage de base, des pelles, et quelques bennes pour les déchets. Pour un chantier gros œuvre, on pourra utiliser des pelleteuses, un tracteur à chenille, une grue, une fraiseuse en fonction des besoins.

Comment sécuriser un chantier ?

Aux yeux de la loi, l’employeur a une obligation de sécurité envers ses collaborateurs afin d’éviter tous risques sur le chanter. Il est donc responsable d’une bonne sécurisation du chantier de construction. Cela passe par la mise en place de formations et d’un système de contrôle du respect des consignes, la diffusion des consignes de sécurité au travail, etc. Ainsi, le port du casque de protection est obligatoire.

La pose de barrière de sécurité est aussi envisageable en fonction des chantiers. Pour éviter que des inconnus ne pénètrent sur le chantier, l’achat de barrières de chantier, de clôture, de bardage de chantier sont également une bonne solution de sécurisation pour votre chantier de construction. Il est aussi possible de faire appel à un agent de sécurité suivant la nature mais aussi les coûts et le nombre de salariés présents sur le chantier.